granbacalac
réflexion ville

Parcours Parcours "Repérage" avec le collège Blanqui : de Bacalan aux Bassins à flots / © G. Laforêt - arc en rêve
exposition granbacalac, hangar 14  / Agora 2014 exposition granbacalac, hangar 14 / Agora 2014 /
granbacalac, atelier superposition avec l'école élémentaire Condorcet à la bibliothèque du Grand Parc granbacalac, atelier superposition avec l'école élémentaire Condorcet à la bibliothèque du Grand Parc / © G. Laforest - arc en rêve
atelier superposition avec l'école Carle Vernet à la bibliothèque Flora Tristan atelier superposition avec l'école Carle Vernet à la bibliothèque Flora Tristan / © G. Laforêt - arc en rêve
atelier superposition avec l'école élémentaire Condorcet à la Bibliothèque du Grand Parc atelier superposition avec l'école élémentaire Condorcet à la Bibliothèque du Grand Parc / © G. Laforest - arc en rêve
ligne de mire, interventions artistiques, Tout le monde ligne de mire, interventions artistiques, Tout le monde / © V. Milla - arc en rêve
ligne de mire, interventions artistiques, Tout le monde ligne de mire, interventions artistiques, Tout le monde / Tout le monde
ligne de mire, interventions artistiques, Tout le monde ligne de mire, interventions artistiques, Tout le monde / M. Jacques - arc en rêve

Quand les bibliothèques des quartiers du Grand-Parc, du Lac et de Bacalan insufflent une réflexion sur les transformations architecturales et urbaines. 
Rendez-vous de janvier à juin 2014 et exposition dans le cadre d’Agora du 11 au 14 septembre 2014. 

 

quoi ?
Les bibliothèques des quartiers du Grand-Parc, du Lac et de Bacalan à Bordeaux ont choisi de travailler en 2013 et 2014 sur les transformations architecturales et urbaines qui ont lieu dans et autour de leurs quartiers respectifs.
arc en rêve a répondu à leur invitation sous la forme d’un projet mené avec les établissements scolaires des trois quartiers. Le projet granbacalac.
Ce projet a été décliné dans le cadre d’une collaboration avec la bibliothèque Flora Tristan, associant les écoles des quartiers Belcier et Carle‑Vernet.

avec qui ?
bibliothèques, écoles élémentaires et collèges
des quartiers du Grand‑Parc, de Bacalan, du Lac,
ainsi que la bibliothèque Flora Tristan.

quand ?
de janvier à juin 2014

où ?
Bordeaux, quartiers du Grand parc, de Bacalan et du Lac

comment ?
acte 1 ligne de mire
interventions artistiques par “tout le monde”

En forme de prologue, une carte blanche a été donnée par arc en rêve au duo d’artiste & architecte “tout le monde” pour créer un dispositif prenant place dans l’espace public. Ces installations éphémères, situées à proximité des bibliothèques, ont mis en regard les lieux significatifs des transformations du quartier.

acte 2 construire une ville imaginaire
un atelier superposition avec les classes dans les 3 bibliothèques

À la manière d’un photomontage, les élèves ont superposé à la ville existante des images d’architectures, et de paysages, d’ici et d’ailleurs. Des personnages ont inspiré des histoires de vie inventées et mis en scène par les enfants, dans le cadre de cette ville imaginaire.

acte 3 découvrir la ville en marchant
les élèves ont effectués des parcours, allant d’un quartier à l’autre, d’une bibliothèque à l’autre 1

> regarder près, loin, en haut, en bas, à gauche, à droite, les formes, les détails, les couleurs… tout au long du parcours.

> repérer les signes particuliers : bâtiment, arbre, panneau, lampadaire, enseigne, grue, palissade, habitant…

> signaler par des marques au sol ce qui a retenu l’attention

> photographier les points de vue choisis

> sélectionner les images pour faire le portrait du quartier

acte 4 trésors de vie
Des petits souvenirs ont été apportés par les enfants comme autant de morceaux choisis très personnels pour la réalisation de cette fresque, qui donne à voir le quartier vécu, rêvé, habité.

 

Agora 2014

plein nord, avec les enfants
et les jeunes pour connaître
et faire connaître le quartier
où, je, tu, ils, nous habitons

 

granbacalac est la réponse d’arc en rêve à la volonté des bibliothèques du Grand-Parc, du Lac, et de Bacalan de s’interroger sur les transformations de leur quartier.