boarding 2016
appel à projets européen / european call for projects

arc en rêve centre d’architecture et l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux se sont associés pour organiser boarding, un appel à projets de diplômes obtenus dans des écoles en Europe dans les champs architecture / ville / paysage / design / territoire.

arc en rêve centre d’architecture and the école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux are coproducers of boarding – a call for projects by graduates from European schools in
architecture / town planning / landscape / design / territory.

constellation.s

Projets lauréats exposés dans le cadre de constellation.s, le grand rendez-vous public créé par arc en rêve centre d’architecture.

 

02 juin > 02 octobre 2016

boarding 2016 boarding 2016 / © Rodolphe Escher
exposition boarding 2016
exposition boarding 2016 / ©R-Escher

boarding est une initiative qui a l’ambition de soutenir et d’encourager les réflexions et les créations sur les territoires de l’habiter, et de repérer les talents de demain.

La première édition en 2014, titrée interactions, avait retenu 10 lauréats sur la thématique de l’espace public.

L’édition 2016, placée sous le thème nouvelles manières d’habiter le monde, a sélectionné 30 projets de diplômes, dont 10 lauréats et 20 mentionnés, qui reflètent une nouvelle génération de postures et d’engagement.

L’urbanisation accélérée de la planète associée à la mondialisation de l’économie et de l’information ont façonné irrémédiablement la ville et l’architecture.

Ces phénomènes, déjà à l’oeuvre depuis des années, sont décuplés par les effets conjoints de la révolution numérique et de la crise écologique, impactant d’autant plus les conditions de l’habitation humaine.

Comment les jeunes architectes, designers, paysagistes et urbanistes européens rendent-ils compte des nouvelles manières d’habiter le monde ? Comment explorent-ils les métiers dédiés à l’aménagement du cadre de vie ?

Cette deuxième édition de boarding explore ces questions entre engagement et responsabilité, qu’elles soient écologiques, économiques, citoyennes, culturelles, au regard du monde qui change.

Les résultats de cet appel à projets européen coorganisé par arc en rêve centre d’architecture et l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux sont exposés dans le cadre de constellation.s, le grand rendez-vous public créé par arc en rêve en 2016.

 

les lauréats

vi(e)llage, une case communautaire à Nkol-Assi
Nkol-Assi, Cameroun
Tiphaine BERTHOME, Emmanuelle ROBIN
École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux (ENSAPBx)

les petits riens du tout
Île-Saint-Denis, France
Hélène Bucher, Clément Aquilina, Boris Juillard, Sarah Malnoury, Céline Tcherkassky, Jérôme Vatere / équipe ICI!
École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette (ENSAPLV)

archipel industriel
Graulhet, France
Thomas Combes
École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse (ENSAT)

les chemins de l’Atacama
Désert d’Atacama, Chili
Emmanuelle Epardeau, Julie Disandro
École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux (ENSAPBx)

greenpoint’s greenfield
New-York, USA
Gabriel Foulquier-Gazagnes
École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Malaquais (ENSAPM)

periland – de la zone à la ville –
Englos, France
Marc-Antoine Galup, Louis Falcon de Longevialle / équipe 4F-2
École Spéciale d’Architecture (ESA)

dix logements à Bois-de-Villers
Bois-de-Villers, Belgique
Pierre Gréaume
Faculté d’architecture La Cambre Horta, Université libre de Bruxelles

Montreuil en commun
Montreuil, France
Pierre-Aimé Herfeld, Axel Galzin / équipe ag+pah
École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val-de-Seine (ENSAPVS)

stratégie de reconnexion et d’aménagement des quais du Sabarmati
Ahmedabad, Inde
Ana Rosa Maroto Gomez / équipe Coutures
École Technique Supérieure d’Architecture de Madrid (ETSAM)

l’oasis du cyborg débranché : narration d’une ville blanche
Bruxelles, Belgique
François Martel
École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille (ENSAPL)

 

Voir tous les projets

 

 

entre engagement et responsabilité

dix projets pour s’accorder aux changements du monde

 

En deçà d’un foisonnement d’idées, la deuxième session de boarding reflète une nouvelle génération de postures et d’engagements. Chaque projet peut être vu comme l’expression d’une responsabilité, qu’elle soit écologique, économique, sociale, citoyenne, culturelle ou même anthropologique. Chacun d’eux pose une question aux implications bien plus étendues puisque sont tour à tour abordés les sujets sur l’adaptation aux risques naturels et climatiques, la production et la distribution alimentaire des métropoles, l’avenir de zones commerciales et de formes pavillonnaires, l’extinction d’artisanats traditionnels, les effets et contre-effets de la révolution numérique, la fragilité d’établissements humains isolés ou le développement d’un tourisme responsable. L’espace public et ses interactions, thème de la précédente session de boarding, apparaît au travers de réflexions sur la production collective de l’urbain et l’activation de réseaux de partage et d’initiatives. Les clés de lecture sont donc multiples et nous avons choisi trois motifs pour les rassembler :

Ressources discrètes et adaptations

Sur la rive urbaine d’un fleuve indien, Ana Rosa Maroto Gómez imagine le foisonnement d’activités et d’habitats perchés sur un mur-digue qui protège des crues, mais coupe la ville de son fleuve. Au coeur de la forêt camerounaise, le projet de case communautaire porté par Tiphaine Berthomé et Emmanuelle Robin allie savamment la culture et la technique en faisant appel à des ressources humaines et naturelles locales. Dans l’aridité d’un désert chilien, Julie Disandro et Emmanuelle Epardeau dessinent des chemins de traverse au tourisme international, au bénéfice d’une économie locale. Dans la campagne belge, proche de Namur, Pierre Gréaume propose une variation sur le thème de l’habitation individuelle.

Fictions et interpellations

Plusieurs propositions retiennent l’attention par leur capacité d’interpellation : François Martel interroge la possibilité de se soustraire à un monde numérique : son oasis contemporaine au coeur de Bruxelles interpelle notre condition d’humain connecté. Gabriel Foulquier-Gazagnes a choisi les piers de New York pour poser le débat du risque et de la question alimentaire avec un projet de fermes verticales habitées. Les devenirs possibles des zones commerciales dans l’agglomération lilloise inspirent à Louis Falcon de Longevialle et Marc-Antoine Galup deux hypothèses de mutation et de subversion par la réintroduction de formes habitées.

Médiations et mise en réseau d’initiatives

Sur l’île Saint-Denis, près de Paris, les architectes tout-terrain du collectif Ici ! mobilisent une méthode collaborative à rebours de la participation institutionnelle, renouant avec le sens premier du bricolage. Axel Galzin et Pierre Aimé Herfeld expérimentent à Montreuil des mécanismes de régénération urbaine à partir d’installations et d’architectures provisoires qui s’adaptent à des appropriations successives. À Graulhet, non loin de Toulouse, Thomas Combe met des inventaires patrimoniaux minutieux au service de projets de particuliers pour sauvegarder, reconvertir et faire revivre d’anciens ateliers de tannage. Aussi, ces travaux interrogent-ils le rôle et la position du concepteur, architecte, urbaniste, paysagiste davantage comme médiateurs et transmetteurs – attentifs aux valeurs humaines comme à l’économie des ressources. Ces travaux reflètent peut-être l’exigence d’une génération, celle consistant à cultiver son être-au-monde par le projet, pour se sentir en accord, engagés et responsables.

Emmanuel Redoutey

boarding is an initiative launched to support and encourage thought and creation in all the domains of living space, and thus reveal the talents of tomorrow.

The maiden run in 2014, entitled interactions, distinguished 10 winners for their proposals for public space.

The 2016 run on the theme new ways of living in the world has selected 30 graduates, of which 10 winners and 20 highly commended, who reflect the stances and commitments of the rising generation.

The increasingly rapid urbanisation of the planet, along with the globalisation of the economy and of information, have irremediably shaped the city and its architecture. These phenomenon, which have been at work for many years, have been significantly accelerated by the combined effects of the digital revolution and the ecological crisis, both of which have a profound impact on the conditions of human habitation.

How do young European architects, designers, landscape designers and planners take these new ways of living in the world into account? How do they explore the professional fields devoted to developing our living environment?

For its second run, boarding explores questions between commitment and responsibility, whether they be ecological, economic, civil or cultural, in the eyes of the changing world. The projects selected from a Europe-wide call co-organized by arc en rêve centre d’architecture and the école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux are presented in constellation.s – a major general public exhibition mounted by arc en rêve in 2016.

winners

a community hut
Nkol-Assi, Cameroun
Tiphaine BERTHOME, Emmanuelle ROBIN
École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux (ENSAPBx)

bearers of initiatives
Île-Saint-Denis, France
Hélène Bucher, Clément Aquilina, Boris Juillard, Sarah Malnoury, Céline Tcherkassky, Jérôme Vatere / équipe ICI!
École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette (ENSAPLV)

protocols for re-use
Graulhet, France
Thomas Combes
École Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse (ENSAT)

desert hospitalities
Désert d’Atacama, Chili
Emmanuelle Epardeau, Julie Disandro
École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux (ENSAPBx)

greenpoint’s greenfield
New-York, USA
Gabriel Foulquier-Gazagnes
École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Malaquais (ENSAPM)

housing forms for mall zones
Englos, France
Marc-Antoine Galup, Louis Falcon de Longevialle / équipe 4F-2
École Spéciale d’Architecture (ESA)

from backyard to shared garden
Bois-de-Villers, Belgique
Pierre Gréaume
Faculté d’architecture La Cambre Horta, Université libre de Bruxelles

accumulators
Montreuil, France
Pierre-Aimé Herfeld, Axel Galzin / équipe ag+pah
École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val-de-Seine (ENSAPVS)

staying by the river
Ahmedabad, Inde
Ana Rosa Maroto Gomez / équipe Coutures
École Technique Supérieure d’Architecture de Madrid (ETSAM)

heterotopy of disconnection
Bruxelles, Belgique
François Martel
École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille (ENSAPL)

 

See all projects

between commitment and responsibility

ten projects that fit a changing world

 

More than a spate of ideas, for its second session Boarding reflects new generation stances and commitments. Each project can be seen as an expression of responsibility, whether it be ecological, economic, social, civic, cultural or anthropological. Each raises issues that have broader ramifications, dealing in turn with adaptation to hazards posed by nature and climate change, the production and distribution of food stocks in big cities, the future of retailing and housing in urban peripheries, the dying out of traditional trades, the back-lash of the digital revolution, the fragility of isolated settlements, or the development of eco-tourism. Public space and interaction with it, which was the theme of the preceding session of Boarding, figures largely in thought directed towards the collective improvement of urban life by way of shared networks and street-level initiatives. Among the many keys for reading these projects, three recurring patterns are in evidence:

Resources and adaptations

On the built-up bank of an unruly Indian river, Ana Rosa Maroto Gómez imagines burgeoning activities and living spaces perched on a dyke wall that affords protection from flooding but does not cut the city off from its waterway. In the heart of the forest in Cameroun, a community hut project developed by Tiphaine Berthomé and Emmanuelle Robin enacts a clever mix of culture and technique that mobilizes the human and natural resources on hand. In the stark wastes of the Chilean desert, Julie Disandro and Emmanuelle Epardeau lay out an inroad for international tourism for the benefit of the local economy. And in the Belgian countryside around Namur, Pierre Greaume puts forward a progressive variation on the theme of the private dwelling.

Fictions and challenges

Several proposals are noteworthy for their capacity to launch challenges. François Martel explores the possibility of opting out of the digital world: his contemporary refuge in busy Brussels slings off at our condition of hyper-connexion. Gabriel Foulquier-Gazagnes uses the piers of New York to build vertical farms and dwellings, thus fuelling debate on natural risks and food shortages even in world capitals. Possible futures for a suburban shopping mall in the built-up area of Lille inspire Louis Falcon De Longevialle and Marc-Antoine Galup to develop two hypotheses for mutation and side-tracking, both of which reintroduce dwellings.

Mediating and network initiatives

On the l’île Saint-Denis in northern Paris, the field-working architects of the Ici ! collective mobilize a method of reversed collaboration for infiltrating institutional affairs, getting back to the basics of bricolage. In nearby Montreuil, Axel Galzin and Pierre Aimé Herfeld experiment with mechanisms of urban regeneration by means of installations and temporary architectures that modulate appropriation. At Graulhet near Toulouse, Thomas Combe puts to use his detailed surveys of industrial heritage in projects for small owners that safeguard, convert and bring back to life old tanneries. All of these works explore the role and position of designer, architect, urbanist and landscaper more than mediator and carrier – conscious of human values and the need to husband resources. In doing so they confront the issues facing the rising generation, increasingly concerned as it is with adopting a stance within the project, being in phase with the world, and being involved and answerable.

Emmanuel Redoutey